T.O.P. 2 (Théâtre Outils Performance) : la parole performée

Encadré par

Rachel Dufour, comédienne et metteuse en scène (Cie Les guêpes rouges - théâtre)

Où ? Quand ?

Les vendredis à 18h-21h30 et samedi à 13h30-19h30
2 et 3 décembre 2016
13 et14 janvier 2017
3 et 4 février 2017


Lieu à préciser ultérieurement

Cinq sessions autour de la parole comme espace performatif.

Sessions par week-end
Les vendredis : 18h-21h30
Les samedis : 13h30-19h30
+ spectacles rattachés aux sessions à voir impérativement

Ouvert aux étudiants et aux non étudiants.

Chaque session est indépendante des autres : l’atelier peut se suivre dans sa totalité ou session par session.

Chaque session est liée à des spectacles ou expositions à voir : c’est une condition indispensable au travail.

En associant artistes, directeurs de lieux d’exposition, universitaires-chercheurs*, spectacles et expositions, Rachel Dufour propose d’explorer, de reproduire et d’inventer des Performances théâtrales dont les modalités de rencontre avec le public restent à définir et à imaginer.

Aujourd’hui, LA PERFORMANCE est au croisement des arts de la scène et des arts plastiques avec ces caractéristiques communes : affranchissement des espaces institutionnels pris comme tels / mise en action de processus d’expérimentation du corps en relation avec un espace, une perception politique, une norme sociale, des contraintes contemporaines.

La parole, parler, activer des mots pour délimiter, définir, poétiser, politiser, relier, contre-dire le monde. Parler est-il un acte ? Entre Stand Up, discours politiques et esprit de la langue, nous développerons en 5 sessions des prises de parole ou des restitutions de paroles performatives.

À travers des spectacles** mettant en jeu la parole au centre de leur réflexion, avec l’appui de linguistes, de philosophes, en lien avec des expositions, le travail s’appuiera sur la capacité des participants à imaginer des performances.

Session 1 : ta langue dans ma bouche (ou la restitution de la parole comme acte performatif)
En lien avec le spectacle Suite 2 de Joris Lacoste, Comédie de Clermont-Ferrand / Scène Nationale.
Vendredi 2 et samedi 3 décembre 2016
Il s’agira ici, sur le principe de L’Encyclopédie de la parole menée par Joris Lacoste, de chercher ensemble, de choisir et de travailler chacun trois paroles énonciatives dont le contenu, les modalités d’énonciation et les contextes d’énonciation mettent en valeur un rapport à la fois à la langue et aux idées.
Les 3 extraits sont des enregistrements audio que l’acteur analyse et travaille en direct, casque aux oreilles, avant de tenter de s’affranchir du casque pour reproduire au plus près du modèle. Cet exercice est une tentative à la fois d’assimilation d’une langue, de restitution d’une pensée et/ou d’une émotion, en dehors de toute prise en charge psychologique. C’est un jeu de langue qui consiste littéralement à mettre la langue de l’autre dans sa bouche et à la reproduire tout en s’interrogeant sur les modalités d’énonciation qui constituent le message.

Session 2 : on conférence
En lien avec le spectacle Cartographie # 2 Les Vikings et les satellites de Frédéric Ferrer, Théâtre des îlets, CDN de Montluçon. (11 janvier 2017)
Vendredi 13 et samedi 14 janvier 2017
Frédéric Ferrer est à la fois comédien et agrégé de géographie. Depuis 2010, il décide de raconter des espaces dans un cycle de cartographies théâtrales du monde, entre conférence et performance, où il traite de territoires inattendus à partir de textes qu’il écrit lui-même. A notre tour, dans cette session, nous passerons d’un savoir universitaire à une conférence performée. Comment l’acteur s’approprie une matière scientifique, l’ingère, la transforme, crée une dramaturgie et une théâtralité pour en faire une conférence performée, sérieuse ou pas, magistrale ou démontrée.

Session 3 : l’ardeur de la parole (ou les mots plus forts que la démocratie)
En lien avec le spectacle Ca ira de Joël Pommerat, Comédie de Clermont-Ferrand / Scène Nationale.
Vendredi 3 et samedi 4 février 2017
Dans Ça ira, Joël Pommerat traverse une partie de l’histoire de la Révolution française en mettant en jeu la naissance de la République : très vite, le plateau de la scène devient la tribune de l’Assemblée et la salle de théâtre les bancs de cette Assemblée. Une parole et une ardeur démocratique s’élèvent, portées par les comédiens. Comment la démocratie se construit (et se déconstruit...) par la parole proférée ?
A quelques semaines de l’élection présidentielle française, cette session sera une exploration des grands (ou petits) discours républicains, de la rhétorique politique et de l’incarnation du discours politique.

Session 4 : Le corps a la parole
Lien avec un spectacle ou une exposition à définir
Vendredi 10 et samedi 11 mars 2017
Entre les danses rituelles, les sportifs, les Femen, les signes extérieurs de religion... le corps est aussi auteur d’un langage et d’un message qui peuvent être chocs, politiques, poétiques. Activiste ou performatif, le corps a la parole dans cette session qui proposera d’élaborer des performances à tester en direct.
Cette session sera menée en collaboration avec un danseur.

Session 5 : Performance "ça parle"
Cette session pourra donner lieu à une occupation-performance de la Bibliothèque Universitaire Lafayette
Vendredi 24 mars, samedi 25 mars et samedi 08 avril 2017
Investir un lieu de l’écrit en proposant de décliner des performances autour de la parole. Comment l’acte de parole peut enrichir, émouvoir, restaurer ? Comment l’acte de parler peut lui-même se parler et se raconter. Quelle relation à l’autre parler suppose, génère, change ? Qu’est-ce que l’acte de parler ? Quelles sont les situations de la parole ? Qu’est-ce qui parle quand on parle ? Qu’est-ce qui nous parle ?

* Lien avec la recherche :
EC linguistique, Michaël Grégoire (LRL, Laboratoire de Recherche sur le Langage)
EC psychologie (LAPSCO), littérature (CELIS)

** Liens avec les programmations culturelles :
La Comédie de Clermont-Ferrand / Scène Nationale pour les spectacles Suites 2 de Joris Lacoste et Ça ira de Joël Pommerat
le CDN Théâtre des Îlets, Montluçon : pour une conférence performée de Frédéric Ferrer
le FRAC
La Bibliothèque Universitaire Lafayette

Rachel Dufour

Après des études au Conservatoire de Clermont-Ferrand en Art dramatique, elle est engagée en 2000 à la Comédie de Clermont-Ferrand/Scène nationale comme comédienne permanente sous la direction de Jean-Pierre Jourdain.
Elle crée la compagnie Les guêpes rouges-théâtre en avril 2002 et s’oriente vers un théâtre hors les murs qui s’inscrit dans des espaces urbains autour d’écritures contemporaines.
Par ailleurs, Rachel Dufour assure de nombreuses formations pour des élèves, des enseignants ou des amateurs portant sur le jeu, l’analyse du spectacle vivant, la lecture à voix haute.
L’axe général de travail s’inscrit au carrefour de la cité et du théâtre : comment être acteur de son corps et de sa parole dans un espace théâtral pour être acteur dans le monde. La notion d’espace théâtral frontal est questionnée avec les participants amateurs au profit de l’exploration de la notion de relation avec le spectateur.