Le SUC, c’est quoi ?

Le Service Université Culture (SUC) est producteur, prescripteur, animateur de réseaux. Il met en œuvre la politique culturelle universitaire pour des rencontres singulières avec l’art. Il est également un lieu de passage de l’acte à la réflexion. Interface entre la recherche, l’enseignement et la création, il est impliqué dans la vie culturelle de la cité à travers un réseau de partenaires et d’actions. Il permet une confrontation avec les œuvres, à travers des ateliers, des rencontres, des manifestations publiques et par l’encouragement à la fréquentation des lieux de spectacles et expositions. Il participe au repérage de l’émergence de projets artistiques et culturels d’étudiants. Il est un espace de pratiques artistiques avec ses ateliers et stages, un lieu de conseils pour les projets professionnels du domaine. Il propose et encadre des projets culturels et projets collectifs dans lesquels les étudiants de différentes formations sont impliqués dans les saisons culturelles qu’ils contribuent à organiser et pour lesquelles ils deviennent médiateurs, notamment pour d’autres étudiants.
Il met en place des actions avec le service des personnels - CLASS, et avec les missions Développement durable et Diffusion de la culture scientifique et technique, ainsi qu’avec le CROUS.

L’Université Clermont Auvergne peut reconnaître un statut d’étudiant-artiste aux étudiants inscrits dans l’établissement et exerçant parallèlement une activité artistique reconnue à un niveau élevé. Ce statut permet de prendre en compte ce public spécifique en valorisant son parcours artistique et en adaptant son cursus de formation. Sont concernés les étudiants qui peuvent justifier de la pratique d’une activité artistique de haut niveau, intensive et reconnue.
Le dossier de demande de ce statut est téléchargeable sur le site internet de l’Université Clermont Auvergne sont à déposer au SUC avant le avant le dernier jour ouvrable de juin.

En tant qu’organisateur, co-organisateur ou participant, le SUC est membre de jurys pour des concours artistiques. Il transmet des informations nécessaires aux étudiants afin de les aider à participer aux jurys de ces concours et y proposer leurs travaux. Concours du CROUS (thème 2017 : Rue), des festivals du Court métrage, VIDEOFORMES, Carnet de voyage, et les deux derniers nés : Sténopé (exposition Animaleries du 8 au 30 octobre) et Traces de Vies (festival de films documentaires du 21 au 27 novembre)

Le SUC s’attache à étendre ses propositions sur tout le territoire de l’Université Clermont Auvergne, en partenariat avec l’ESPE Clermont-Auvergne, pour les villes où l’école est présente, Aurillac, Le-Puy, Moulins, Montluçon, Vichy, avec des ateliers de pratique en lien avec les acteurs culturels locaux.

Il proposera des actions pour les projets Effervescences et dans le cadre de l’animation du Réseau international des villes Michelin, pilotés par la ville de Clermont-Ferrand.


Le SUC est membre fondateur du réseau national Art+Université+Culture (A+U+C). Il est présent dans les copilotages nationaux de la convention cadre Université lieu de culture, des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur (JACES), des rencontres nationales sur l’Action culturelle dans l’enseignement supérieur du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et la CPU, et du 1% artistique au ministère de la Culture (DGCA).


Il propose des manifestations pour les 4ème JACES du 28 au 30 mars, dont les rencontres Littérature et cinéma. Le SUC porte, avec le CELIS (Centre d’études et de recherches sur les littératures et la sociopoétique), les rencontres organisées par l’association « Littérature au Centre d’Auvergne » du 29 mars au 2 avril 2017, soutenues par leurs partenaires : festivals de cinéma et de vidéo, Cinéfac, Semaine de la poésie, Maison des Écrivains et de la Littérature, DRAC Auvergne Rhône-Alpes, Ville de Clermont, Conseil départemental et bien d’autres. Elles fédèrent dans la Cité, sous la bannière de la littérature, des écrivains, des universitaires, des critiques littéraires, des éditeurs, des artistes, des libraires... Elles sont adossées à la recherche universitaire contemporaine en littérature, impliquant tout particulièrement les élèves, étudiants, professeurs, de la maternelle à l’université, bibliothécaires, journalistes, professionnels désireux de partager par la lecture une réflexion sur la littérature et le monde. Elles entendent diffuser un savoir et un plaisir de lire à un public très large hors les murs universitaires. Des tables rondes, rencontres, projections permettront des échanges avec François Bégaudeau, Didier Blonde, Philippe Claudel, Christophe Honoré, Christine Montalbetti, Olivia Rosenthal, Tanguy Viel, Éric Vuillard… et bien évidemment Marie-Hélène Lafon, présidente d’honneur de Littérature au Centre d’Auvergne et Stéphane Bouquet, auteur en résidence DRAC / SUC.

Le SUC, c’est aussi l’accueil d’œuvres du programme national Art Campus, porté par le ministère de la Culture, le Théâtre de la Cité internationale, Art+Université+Culture, les CROUS. Du 3 au 30 novembre, en partenariat avec le CROUS et en collaboration avec la Maison de la Vie Étudiante et le CLASS, dans le cadre du festival Musiques Démesurées, l’œuvre Les Suspendues, de Sima Khatami et Stéfane Perraud est accueillie sur le Campus des Cézeaux, à l’arrêt du tram Campus.
Les Suspendues est une installation sonore et visuelle qui murmure au gré des vents les révoltes d’hier et d’aujourd’hui. Sous cette passerelle sont suspendus des billets rectangulaires en acier. Sur ces billets, on trouve imprimées des photos, des témoignages ou des documents de combats et d’engagements de tout un chacun. Le temps emporte les révoltes et l’œuvre. Les billets métalliques et ce qui est imprimé dessus se désagrègent petit à petit pour laisser place à des révoltes au présent. Événement musical le mercredi 16 novembre à midi sur le campus.

L’Université Clermont Auvergne fait partie des « nouveaux commanditaires » d’une nouvelle œuvre créée par Wesley Meuris en 2017, The public art center, à partir du patrimoine artistique des universités, notamment des œuvres du 1%. Cette « institution » et sa collection prendront la forme d’une sculpture composée de caisses ouvragées par l’artiste. Celles-ci rassembleront 200 cadres dans lesquels apparaîtront, sous la forme de montages / collages, une sélection d’œuvres des universités. Un ouvrage autour de cette commande sera publié dans la collection « Société des Nouveaux commanditaires » aux Presses du réel. Cette œuvre sera inscrite à l’inventaire d’une collection publique nationale. Elle pourra ainsi être vue et exposée dans des centres d’art ou musées. La CPU est partenaire de ce programme artistique, dispositif de la Fondation de France.

Dans les secteurs Arts, sciences, techniques, société et Arts plastiques, le SUC porte conjointement avec le Laboratoire « Communication et solidarité » - UFR Langues Appliquées, Commerce et Communication, le programme artistique et de recherche Voilées, à partir d’une série de portraits réalisés par le plasticien Pierre David. Cette action au long cours est réalisée en collaboration avec des maisons de quartier et équipements de la ville (musée Bargoin, en lien avec l’exposition du FITE Rebelles), la ville de Thiers, le réseau international EUCEN, avec le soutien de l’Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances). À l’automne 2016, des colloques comprendront une communication à partir des portraits de Pierre David et des portraits vidéo réalisés par Christian Lemuet et Philippe Ruby :

  • Volvic du 7 au 9 octobre dans le cadre du colloque annuel sur la diversité.
  • Clermont-Ferrand (Maison de Sciences de l’Homme) les 2 et 3 novembre : colloque inter laboratoires, coordonné par Mauricette Fournier et Khaled Zouari « Les Migrations et les liens sociaux, vers des innovations territoriales ».
  • Clermont-Ferrand (Maison de Sciences de l’Homme) du 23 au 25 novembre : colloque du CELIS, Voix mineures, témoignages et cultures, de la marge à la norme, chemins de résistance.

Ouvert à qui ?

Les manifestations publiques et stages sont ouverts à tous. Les ateliers sont ouverts :

  • aux étudiants des établissements de l’Université Clermont Auvergne et associés : Université d’Auvergne, Université Blaise Pascal, SIGMA, VetAgro Sup’ Clermont, École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand, ainsi que des lycées. Les ateliers sont gratuits pour les étudiants qui se sont acquittés de leur droit culturel (10 €).
  • aux non-étudiants (dans la limite des places disponibles) en s’acquittant d’une cotisation annuelle de 60 € pour le public extérieur et de 35 € pour le personnel des établissements.