Golgotha Picnic

  • Aucune date

tarifs

Entrée gratuite

par l’atelier théâtre encadré par Pierre-François Pommier

Golgotha Picnic de Rodrigo Garcia questionne la culture occidentale contemporaine dans son rapport au Sacré. Avec humour et violence, Rodrigo García met en lumière le lourd héritage iconographique et philosophique que nous ont laissé deux-mille ans de Christianisme. Car il est précisément question de la figure du Christ et de l’impact de son image sur l’humanité.
Les plus grands maîtres de la peinture, les plus grands compositeurs ont œuvré à représenter la Passion du Christ dans sa plus grande douleur, dans sa plus grande beauté. Rodrigo García pointe du doigt le rapport entre le beau et la souffrance humaine, probablement indissociables.

Dans cette époque où le Moyen-Age tend à refaire surface, qu’il s’agisse de la menace terroriste ou du durcissement politique, Golgotha Picnic prend une résonance toute particulière. La pièce, par son aspect blasphématoire, recadre le contexte : il faut enfin reconnaître que le problème n’est pas l’Islam dans nos sociétés, mais l’importance accordée au religieux – quelle que soit la confession – et à la morale qui en est issue.

Le théâtre de Rodrigo García s’amuse à tout mettre sur le même plan, à égalité : le flot d’images dont nous sommes inondés tous les jours a la même valeur que les tableaux du Louvre : l’art devient un outil de communication. Le trash trouve autant sa place dans l’œuvre de Rubens que dans les photos de Paris-Match. Ce procédé d’avilissement de l’art est sans doute un moyen de pointer du doigt le grand dérèglement des sociétés occidentales. Car Rodrigo García ne nous donne jamais de leçon sur notre comportement grossier : il fait pire que nous, il nous caricature et nous tend le miroir. A nous de juger si c’est excessif ou non.

Les dates

  • Aucune date
Tout l'agenda